Indonésie : Des rues de Yogyakarta au sommet du Merapi

0 photos

Laisse-moi t’introduire un nouveau pays d’Asie du Sud-Est, un pays insulaire et volcanique par excellence, l’Indonésie. Je ne vais pas te parler de Bali, pas cette fois en tout cas, mais plutôt de sa grande et très peuplée voisine, l’île de Java. Nous débarquons en ce mois de mai 2013 (6 ans déjà !!!) à Yogyakarta, la grande ville située au centre de l’île.

Je ne te cache pas que l’Indonésie est, depuis ce jour, un de mes pays préférés. On y mange bien (ouais, je kiff le nasi goreng), les gens sont sympa, le volcanisme est très présent, les paysages sont superbes, le coût de la vie est plutôt bas, bref… le pays possède plusieurs arguments pour que l’on s’y sente bien.

Dans les rues de Yogyakarta

Première impression sur l’île javanaise ? La vie grouille, ce n’est pas pour rien que Java est l’île la plus peuplée du monde avec près de 150 millions d’habitants.

La principale rue marchande, Malioboro, est noire de monde. Les vendeurs locaux sont répartis sur les trottoirs et parcourir cette rue de près d’un kilomètre de long donne un bon premier aperçu de la ville.

Il n’y a pas énormément de choses à visiter à Yogyakarta et la ville en elle-même ne sera vraisemblablement pas la raison de ta visite par ici. Il y a bien le kraton, le palais du sultan de Yogyakarta, mais les avis divergent concernant son intérêt réel. Je ne l’ai en tout cas pas visité.

La cité constitue par contre un excellent camp de base pour explorer les attractions proches comme le temple de Borobodur, les temples de Prambanan ou pour gravir le Gunung Merapi. Gravir un volcan tout proche ? Cela sonne plutôt bien à mes oreilles…

Homme qui fait la sieste dans son cyclo-pousse à Yogyakarta, Indonésie

Cyclo-pousse blanc à Yogyakarta, Indonésie

Jeunes gens en scooters à Yogyakarta, Indonésie

Nénuphar violet dans un étang à Yogyakarta, Indonésie

Homme et son cyclo-pousse à Yogyakarta, Indonésie

Femme et enfants sur un scooter à Yogyakarta, Indonésie

Femme voilée dans une rue de Yogyakarta, Indonésie

Statue de singe au bord d'une piscine à Yogyakarta, Indonésie

Cyclo-pousses en attente de clients à Yogyakarta, Indonésie

Femme voilée portant son enfant dans une rue de Yogyakarta, Indonésie

Deux jeunes femmes dans la rue à Yogyakarta, Indonésie

Jeunes femmes sur un banc à Yogyakarta, Indonésie

Nénuphar à Yogyakarta, Indonésie

Scooters et motos à Yogyakarta, Indonésie

Homme avec un gros sac à Yogyakarta, Indonésie

Graffiti dans une rue de Yogyakarta, Indonésie

Femmes et marchandises à Yogyakarta, Indonésie

Femme voilée élégante dans la rue à Yogyakarta, Indonésie

Vendeuse de vêtements dans son magasin à Yogyakarta, Indonésie

Femme qui dépoussière son shop à Yogyakarta, Indonésie

Femmes qui veulent traverser la route à Yogyakarta, Indonésie

Casque Daffy Duck et motos à Yogyakarta, Indonésie

L’ascension nocturne du volcan Merapi

Le volcan Merapi, qui culmine à plus de 2900 mètres d’altitude, se situe au nord de la ville de Yogyakarta. L’ascension nocturne pour atteindre le sommet au lever du soleil est proposé par de nombreuses agences de la ville.

Le Merapi est considéré comme le plus actif et dangereux volcan indonésien. Il est de ce fait très surveillé. Il explose régulièrement pouvant provoquer de dangereuses nuées ardentes, en général tous les quatre à cinq ans. Mais quand il se repose, il est tout à fait possible de le gravir dans de bonnes conditions.

Nous quittons Yogyakarta vers 22h15, direction Selo, un village situé au pied du volcan à 1600 mètres d’altitude. Nous y arrivons vers 23h45.

Vers 0h45, accompagné de cinq autres personnes plus un guide, nous partons pour le sommet, 1300 mètres plus haut. Un des randonneurs abandonne rapidement, il n’arrive pas à suivre le rythme. Il est vrai que la montée est très escarpée. Nous avons de la chance car le ciel est dégagé et la lune, presque pleine, nous laisse deviner l’ombre du monstre volcanique.

Plus l’on monte et plus la végétation se fait rare, jusqu’à disparaître complètement. C’est alors un monde de caillasses et de cendres que nous devons gravir.

Le sommet est atteint vers 5h30 du matin, nous laissant enfin apercevoir l’immense cratère fumant 200 mètres en dessous.

Vers 6h15, nous entamons la descente avec la lumière du jour nous permettant d’apprécier la beauté du paysage javanais et ses nombreux pics volcaniques dont le volcan Merbabu (3145 m), tout proche du Merapi.

Retour à Yogyakarta vers 12h30, épuisé mais heureux.

Voyage effectué en mai 2013

Volcan Merbabu depuis les pentes du Merapi, Indonésie

Sommet du Gunung Merapi sur l'île de Java, Indonésie   Guide de montagne au sommet du Merapi, Indonésie

Volcan Merbabu sur l'île de Java, Indonésie

Nuages et fumée au sommet du volcan Merapi, Indonésie

Fumée au sommet du volcan Merapi, Indonésie

Nuages au sommet du volcan Merapi, Indonésie   Ciel et nuages au sommet du volcan Merapi, Indonésie

Cendres volcaniques près du sommet du Merapi, Indonésie

Villages au pied du Gunung Merbabu, Indonésie

Végétation sur le flanc du volcan Merapi, Indonésie

Sommets volcaniques sur l'île de Java, Indonésie

Où se trouve Yogyakarta et le volcan Merapi ?

Yogyakarta se trouve au centre de la grande île de Java, l’île la plus peuplée du monde. Le volcan Merapi se trouve à une vingtaine de kilomètres au nord de la ville.

Qui est l'auteur ?
Photographe voyageur et blogueur, Pascal est un peu tout ça à la fois. Il vit en Suisse depuis toujours mais n’hésite pas à quitter le pays aussi souvent que possible pour assouvir sa soif de découvertes et d’aventures [ Plus d’infos et contact ]

Tu as aimé cet article ?

Les derniers articles de ce blog voyage directement dans ta boîte aux lettres. Pour voyager gratos depuis ton bureau !