Lunana Snowman Trek, jours 1 à 3

0 photos

Dans le monde himalayen, un trek y est décrit comme l’un des plus difficiles du monde, une véritable référence dans l’univers des grands treks. Celui-ci se déroule au Bhoutan, petit royaume préservé enclavé entre deux géants, l’Inde et la Chine (Tibet).

Le Snowman Trek nécessite au minimum 23 jours de marche (parfois de plus de 8 heures) à une altitude moyenne de 4000 mètres et comporte de nombreux cols, onze au total. Cinq de ces cols dépassent les 5000 mètres d’altitude, les autres se trouvant entre 4440 et 4900 mètres d’altitude. L’itinéraire passe également par quelques villages très reculés où il est possible de s’imprégner de la riche culture bhoutanaise.

La météo y est parfois capricieuse et il n’est pas rare que de la neige bloque les hauts cols. La fenêtre météo pour effectuer ce trek est très réduite, en gros, un mois au printemps (mai) et un mois en automne (octobre).

Le Snowman Trek rejoint Lunana, la région la plus isolée et éloignée du Bhoutan, dans le district de Gasa.

Bref, un voyage au pays du Bonheur National Brut qui s’annonce assez exceptionnel !

Jour 1, de Shana à Thongo Zampa

Carte et profil de l’étape :

Profil altitude Shana - Thongo Zampa, Bhoutan

Nous quittons Paro en minibus jusqu’au petit village de Shana, au fond de la vallée,  situé à une altitude d’environ 2860 mètres.

Nous commençons alors à marcher dans le parc national de Jigme Dorji sur un sentier forestier qui longe la rivière Paro Chhu, un sous-affluent du Brahmapoutre. Il n’y a pas de grandes difficultés au programme pour ce premier jour, on parle plutôt d’une mise en jambe, d’un échauffement. Les seuls challenges de la journée consistent à garder l’équilibre sur les cailloux afin d’éviter de poser les pieds dans le sentier boueux ou alors de traverser de petites rivières sur des troncs d’arbres qui font office de pont.

Nous atteignons le premier camp, Thongo Zampa, après 2 heures et 50 minutes d’effort.  Celui-ci est situé à une altitude d’environ 3100 mètres.

Drapeaux de prières au-dessus d'une rivière à Shana, Bhoutan

Chemin boueux entre Shana et Thongo Zampa, Bhoutan

Pont en bois entre Shana et Thongo Zampa, Bhoutan

Rivière et forêt entre Shana et Thongo Zampa, Bhoutan

Trekkeuses sur un tronc d'arbre en route pour Thongo Zampa, Bhoutan

Passage en équilibre sur un tronc d'arbre, Bhoutan

Traversée d'une rivière à gué entre Shana et Thongo Zampa, Bhoutan

Rivière Paro Chhu entre Shana et Thongo Zampa, Bhoutan

Jour 2, de Thongo Zampa à Soi Thangthangkha

Carte et profil de l’étape :

Profil altitude Thongo Zampa - Soi Thangthangkha, Bhoutan

Un parcours assez similaire à celui d’hier mais en deux fois plus long. Le sentier forestier est toujours aussi boueux et la pluie décide de s’inviter pour en rajouter encore une couche. Le Bhoutan est le pays le plus arrosé de tout l’Himalaya et ça se voit. La forêt est dense, luxuriante et superbe.

Nous atteignons notre deuxième camp, Soi Thangthangkha, après 5 heures et 20 minutes d’effort. Celui-ci se trouve à environ 3600 mètres d’altitude.

Mulet au camp de Thongo Zampa, Bhoutan

Cheval au camp de Thongo Zampa, Bhoutan

Forêt dense et nuages au camp de Thongo Zampa, Bhoutan

Chevaux et forêt au camp de Thongo Zampa, Bhoutan

Forêt humide en route pour Soi Thangthangkha, Bhoutan   Ruisseau dans la forêt tropicale de montagne, Bhoutan

Forêt dense humide et rivière Paro Chhu, Bhoutan

Forêt et drapeaux de prières en route pour Soi Thangthangkha, Bhoutan

Intersection entre Thongo Zampa et Soi Thangthangkha, Bhoutan

Sentier rocailleux dans la forêt en route pour Soi Thangthangkha, Bhoutan   Chemin boueux entre Thongo Zampa et Soi Thangthangkha, Bhoutan

Pont sur une rivière en route pour Soi Thangthangkha, Bhoutan

Forêt humide et rivière Paro Chhu, Bhoutan

Forêt tropicale de montagne entre Thongo Zampa et Soi Thangthangkha, Bhoutan

Jour 3, de Soi Thangthangkha à Jangothang, le camp de base du Chomolhari

Carte et profil de l’étape :

Profil altitude Soi Thangthangkha - Jangothang, Bhoutan

Nous continuons à remonter la vallée et nous voilà assez rapidement au-dessus de la limite de la forêt. Le sentier devient alors beaucoup moins boueux et bien plus agréable.

La pluie nous accompagne à nouveau une bonne partie de la journée, heureusement pas trop intense. Nous observons nos premiers troupeaux de yaks, qui paissent tranquillement.

Nous arrivons enfin à Jangothang, situé à 4100 mètres d’altitude, après 5 heures et 10 minutes d’effort. Ce bivouac se trouve à la base du Chomolhari, un géant himalayen de 7314 mètres formant frontière avec le Tibet que nous ne pouvons pas observer complètement en raison des nuages. Une ancienne forteresse en ruine, ou dzong, se trouve à proximité.

À suivre ⇒ Snowman Trek, jours 4 et 5

Trek effectué fin septembre 2017

Drapeaux de prières au camp de Soi Thangthangkha, Bhoutan

Préparation des chevaux et mulets au camp de Soi Thangthangkha, Bhoutan

Sentier au bord de la rivière Paro Chhu, Bhoutan

Sentier qui monte dans la forêt humide, Bhoutan   Bonne ambiance entre trekkeurs, Bhoutan

Gouttes d'eau sur les feuilles d'une plante, Bhoutan

Montagnes et nuages depuis le camp de Jangothang, Bhoutan

Camp de Jangothang et ruines d'un ancien dzong, Bhoutan

Camp de Jangothang et drapeaux de prières, Bhoutan

Mulet au camp de Jangothang, Bhoutan

Mulet qui broute à Jangothang, Bhoutan

Camp de Jangothang et haute vallée, Bhoutan

Vue partielle du Chomolhari depuis Jangothang, Bhoutan

Où se trouve le Bhoutan ?

Le Royaume du Bhoutan, est un pays d’Asie du Sud sans accès à la mer. Il est situé dans l’Est de la chaîne de l’Himalaya, enclavé entre l’Inde et la Chine (région autonome du Tibet).

Qui est l'auteur ?
Photographe voyageur et blogueur, Pascal est un peu tout ça à la fois. Il vit en Suisse depuis toujours mais n’hésite pas à quitter le pays aussi souvent que possible pour assouvir sa soif de découvertes et d’aventures [ Plus d’infos et contact ]

Tu as aimé cet article ?

Les derniers articles de ce blog voyage directement dans ta boîte aux lettres. Pour voyager gratos depuis ton bureau !

2018-01-22T08:36:21+00:00 25 novembre 2017|Catégories : Asie du Sud, Bhoutan, Récits de voyages|Mots-clés : , |2 Commentaires

2 Comments

  1. seb 19 janvier 2018 à 10 h 46 min - Répondre

    Ca a l’air magnifique ce petit pays ! J’adore l’ambiance embrumée avec les plantes epiphytes c’est superbe. Et tes photos donnent envie Pascal (as usual) !

    • Pascal 19 janvier 2018 à 18 h 03 min - Répondre

      Cool, j’ai appris un nouveau mot, épiphytes ! Merci seb 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.