Malaisie : Escale de deux jours à Kuala Lumpur

0 photos

Si tu voyages souvent en Asie, il y a de grandes chances que tu passes un jour par Kuala Lumpur, la plus grande ville de Malaisie, ne serait-ce que pour prendre un vol low cost de la compagnie AirAsia. Je t’encourage à profiter de cette escale pour te poser deux à trois jours afin de visiter la ville qui ne se limite pas aux fameuses tours jumelles Petronas ! Si tu manques d’idées, je vais t’en donner quelques-unes.

Située près de l’équateur, la ville jouit d’un climat chaud et humide toute l’année.

Les tours jumelles Petronas

Bon, autant commencer par l’icône de Kuala Lumpur, les fameuses tours jumelles Petronas. Avec 452 mètres, elles étaient les plus hautes du monde au début des années 2000. Outre les bureaux du géant pétrolier malais, on y trouve également un grand centre commercial. Le parc KLCC qui les entoure dispose de nombreuses fontaines et des places de jeux. Bref, c’est un passage obligé de tout voyage à Kuala Lumpur.

Pour pouvoir monter à l’intérieur, il est plus que conseillé de réserver ses billets sur Internet à l’avance, en choisissant un créneau horaire. Attention, les tours sont fermées tous les lundis.

Le billet donne accès au Skybridge, le pont entre les deux tours situés à 170 mètres du sol et continue jusqu’au 86e étage à 370 mètres, tout près du sommet. Depuis là-haut, tu vois loin, très loin. Et tu pourras constater que Kuala Lumpur est une ville avec beaucoup de verdure.

Les tours jumelles Petronas à Kuala Lumpur, Malaisie

Fontaines et immeubles au parc KLCC de Kuala Lumpur, Malaisie

La ville de Kuala Lumpur depuis les tours jumelles, Malaisie

Espace vert KLCC depuis les tours jumelles Petronas, Malaisie

Kuala Lumpur depuis les tours Petronas, Malaisie

Couple qui observe la ville de Kuala Lumpur depuis les tours jumelles

Bâtiments de Kuala Lumpur depuis les tours Petronas, Malaisie

Kuala Lumpur depuis le 86e étage des tours jumelles Petronas, Malaisie

Deux jeunes femmes au 86e étage des tours jumelles à Kuala Lumpur

Vue sur Kuala Lumpur depuis le sommet des tours jumelles Petronas

Sommet d'une des tours jumelles Petronas à Kuala Lumpur, Malaisie   Fontaines au pied des tours jumelles de Kuala Lumpur

Tours jumelles Petronas de nuit à Kuala Lumpur

Centre commercial Suria KLCC à Kuala Lumpur, Malaisie

Escaliers mécaniques du centre commercial Suria KLCC, Malaisie

Le parc aux oiseaux et le parc aux papillons

La nature te manque ? File au parc aux oiseaux (Kuala Lumpur Bird Park), un grand parc qui te fais passer de la bruyante cité à la forêt tropicale en un instant. Ici, la plupart des 3000 oiseaux de 200 espèces différentes peuvent voler librement dans de grands espaces qui ressemblent à leur habitat naturel. Les 8.5 hectares de ce parc ornithologique permettent d’avoir un bon aperçu de la faune aviaire indigène ainsi que de quelques espèces étrangères.

Le parc aux papillons (Butterfly Park) se trouve juste à côté et rassemble lui plus de 5000 papillons vivants sur les 7500 mètres carrés d’un jardin luxuriant. On peut y voir également des carpes Koï, des tortues d’eau douce, des insectes vivants et un grand musée avec des papillons et des insectes du monde entier.

Paon bleu au Kuala Lumpur Bird Park, Malaisie

Tantales blancs au Kuala Lumpur Bird Park, Malaisie   Héron au Kuala Lumpur Bird Park, Malaisie

Gros plan d'un oiseau au Kuala Lumpur Bird Park, Malaisie

Papillon au Butterfly Park de Kuala Lumpur

Couple de papillons au Butterfly Park de Kuala Lumpur

Papillon sur une branche au Butterfly Park de Kuala Lumpur

Fleurs d'orchidées à Kuala Lumpur, Malaisie

Fleur blanche de frangipanier à Kuala Lumpur

Les grottes de Batu (Batu Caves)

Les grottes de Batu sont un autre incontournable de Kuala Lumpur. Ce sanctuaire hindou est situé à une dizaine de kilomètres du centre-ville et est très facilement accessible par le train KTM directement depuis la gare centrale KL Sentral.

Il s’agit donc d’une colline calcaire comprenant trois grandes grottes et d’autres plus petites avec des statues et temples hindous. L’entrée est d’ailleurs marquée par une énorme statue de 42.7 mètres de haut du dieu de la guerre Murugan. Il faut ensuite payer un peu de sa personne pour atteindre la grotte principale et grimper 272 marches d’escalier. Attend toi à voir beaucoup de macaques à longues queues (ou macaque crabier) lors de la montée. Évite de leur montrer de la nourriture, sinon ils risquent fort de te dépouiller. Te voilà prévenu.

La plus grande cavité est appelé « grotte cathédrale » et n’est pas complètement fermée puisqu’elle se termine par un aven qui laisse passer les rayons de soleil.

Si tu visites Kuala Lumpur en début d’année, regarde la date de la fête de Thaipusam qui a lieu lors de la pleine lune du mois de Thai (mi-janvier à mi-février). Tu auras alors peut-être la chance d’assister à ce grand rassemblement qui rassemble des milliers de fidèles où les plus fervents n’hésitent pas à se transpercer le corps en signe de pénitence.

Famille qui se rend grottes de Batu en train, Malaisie

Statue de Murugan aux grottes de Batu à Kuala Lumpur

Femelle macaque crabier aux grottes de Batu

Macaque à longue queue qui mange une banane, Malaisie

Temple hindou aux grottes de Batu à Kuala Lumpur

Bougies et prières aux grottes de Batu à Kuala Lumpur

Little India et Chinatown

Pour faire le plein de couleurs et remplir tes valises, diriges-toi enfin dans ces deux quartiers de Kuala Lumpur. Le quartier de Brickfields, ou Little India, est rempli de magasins et restaurants gérés par la communauté indienne du pays. L’idéal pour acheter un beau sari coloré ou pour te procurer les derniers tubes en provenance de Bollywood. On y trouve également un joli petit marché de fleurs.

Autre quartier, autre communauté. Petaling Street est le Chinatown de Kuala Lumpur, cette rue se transforme à la nuit tombée en un vaste marché animé et composé d’une centaine de stands offrants toutes sortes de produits bon marché (attention, la plupart des articles de marques sont des faux) où le marchandage est de rigueur. On y trouve également une multitude de petits restaurants chinois, de quoi se restaurer à bon prix.

Voyage effectué en mai 2013

Deux hommes dans le quartier de Brickfields à Kuala Lumpur

Couple dans le quartier de Brickfields à Kuala Lumpur

Couleurs de Brickfields à Kuala Lumpur, Malaisie

Marché aux fleurs dans le quartier de Brickfields à Kuala Lumpur

Fleurs et main à Little India à Kuala Lumpur, Malaisie

Bâtiments et arbres à Kuala Lumpur, Malaisie

Vélo décoré de drapeaux et de fleurs à Kuala Lumpur

Deux mannequins avec des voiles islamiques dans un magasin

Petit magasin de hijabs à Kuala Lumpur

Lanternes au marché de Petaling Street à Kuala Lumpur

Hôtel et marché à Pedaling Street à Kuala Lumpur

Marché nocturne de Chinatown à Kuala Lumpur

Billet de un ringgit 2000

Où se trouve Kuala Lumpur ?

Kuala Lumpur est le coeur industriel, financier et culturel ainsi que la plus grande ville de la Malaisie. Ce n’est néanmoins pas la capitale administrative qui est Putrajaya.

Qui est l'auteur ?
Photographe voyageur et blogueur, Pascal est un peu tout ça à la fois. Il vit en Suisse depuis toujours mais n’hésite pas à quitter le pays aussi souvent que possible pour assouvir sa soif de découvertes et d’aventures [ Plus d’infos et contact ]

Tu as aimé cet article ?

Les derniers articles de ce blog voyage directement dans ta boîte aux lettres. Pour voyager gratos depuis ton bureau !

2017-11-25T21:00:25+00:00 22 août 2017|Catégories : Asie du Sud-Est, Malaisie, Récits de voyages|Mots-clés : |0 commentaire

Laisser un commentaire