Ascension du Kilimandjaro par la voie Lemosho, jour 3

0 photos

À relire, les deux premiers jours de l’ascension du Kilimandjaro

Réveil au camp Shira 1 avec le soleil qui vient me réchauffer dans ma tente. De l’intérieur, je suis aux premières loges pour admirer Kibo, le sommet, qui semble encore bien loin.

C’est ma deuxième nuit sur le Kilimandjaro et celle-ci n’a pas été très bonne, moins bonne que celle de Forest Camp, le campement précédent. Il y a certes quelques degrés de moins mais ce n’est pas le problème, j’ai un bon sac de couchage et un bon matelas gonflable isolant. Comme les troubles du sommeil sont très fréquents en altitude, je ne m’en soucie guère.

Voie Lemosho jour 3, de Shira 1 Camp à Moir Hut Camp (+ 665 mètres de dénivelé)

L’étape du jour doit donc nous permettre de rejoindre Moir Hut Camp à 4165 mètres d’altitude, soit un dénivelé positif de 665 mètres. C’est donc aujourd’hui que la première marque symbolique des 4000 mètres devrait être franchie… si tout va bien.

Je ne suis jamais monté si haut, ma référence, jusqu’à ce jour, est le sommet du Mont Rinjani en Indonésie qui culmine à 3726 mètres d’altitude.

Le départ est donné vers 9 heures, le chemin est en pente douce, normal nous sommes sur un plateau. Le ciel est nuageux ce qui est plutôt une bonne chose pour la pratique de la randonnée.

Après avoir avalé 7 kilomètres en 2 heures et 40 minutes, nous arrivons au camp de Scott Fischer situé juste en dessous des 4000 mètres d’altitude où nous nous arrêtons pour le repas. D’ici, la vue sur le plateau de Shira est magnifique. La végétation est toujours la même, lande de bruyères, qui tend à devenir plus petites plus nous montons.

Après le lunch, il nous reste environ 1 heure et 15 minutes pour arriver à Moir Hut camp. Au-dessus de 4000 mètres, la végétation est nettement moins présente et la roche volcanique prend le dessus. Quelques plantes immortelles (Helichrysum) font de la résistance ainsi que des buissons, par-ci, par là. Les curieuses plantes Lobelia deckenii font également leur apparition.

Nous arrivons à Moir Hut Camp, ce n’est pas la foule, ce campement est assez peu fréquenté. Il y a une vieille cabane délabrée de forme pyramidale que je m’en vais « explorer » ainsi que les alentours.

Je suis content, je ne souffre pour l’instant d’aucun symptômes du mal des montagnes, pas de maux de tête, pas de trouble de l’appétit ni de nausées. On peut dire que je suis en pleine forme. Par contre, le rythme cardiaque s’accélère, même au repos. La seule chose que je redoute finalement est une nouvelle longue nuit où je peine à trouver le sommeil.

À suivre ⇒ Ascension du Kilimandjaro par la voie Lemosho, jour 4

Ascension effectuée en septembre 2015

Les photos du troisième jour de l’ascension du Kilimandjaro, voie Lemosho :

Soleil matinal et le sommet Kibo au camp Shira 1, Tanzanie

Réveil dans ma tente au camp Shira 1 sur le Kilimandjaro, Tanzanie

Fleurs immortelles (Helichrysum) sur le Kilimandjaro, Tanzanie

Suivre le guide sur le plateau de Shira, Tanzanie

Végétation de bruyères sur le plateau de Shira, Tanzanie

Végétation sur le plateau de Shira sur le Kilimandjaro, Tanzanie

Guide et porteur en route pour Moir Hut camp sur le Kilimandjaro

Vue sur le plateau de Shira au Kilimandjaro, Tanzanie

Porteurs du Kilimandjaro sur la voie Lemosho, Tanzanie

En approche de Moir Hut camp avec mon guide sur le Kilimandjaro

Vallée volcanique près de Moir Hut camp sur le Kilimandjaro

Grotte près de Moir Hut camp sur le Kilimandjaro, Tanzanie

Jeune Lobelia deckenii vue de dessus au Kilimandjaro, Tanzanie

Dismas Agger avec son téléphone, Tanzanie   Lobelia deckenii près de Moir Hut camp, Tanzanie

Lobelia deckenii près du campement de Moir Hut, Tanzanie

Tentes à Moir Hut camp sur le Kilimandjaro, Tanzanie

Moir Hut camp vue de dessus, Tanzanie

La vieille cabane de Moir Hut sur le Kilimandjaro, Tanzanie

Plantes immortelles (Helichrysum) sur le Kilimandjaro, Tanzanie

Sentier pour Buffalo Camp depuis Moir Hut, Tanzanie

À l'intérieur de la vieille cabane de Moir Hut, Tanzanie

Vieille cabane délabrée de Moir Hut, Tanzanie

Bivouac à Moir Hut Camp en fin de journée, Tanzanie

Où se trouve le parc national du Kilimandjaro ?

Le parc national du Kilimandjaro se situe dans la partie nord-orientale de la Tanzanie, à proximité de la frontière avec le Kenya et est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987.

Qui est l'auteur ?
Photographe voyageur et blogueur, Pascal est un peu tout ça à la fois. Il vit en Suisse depuis toujours mais n’hésite pas à quitter le pays aussi souvent que possible pour assouvir sa soif de découvertes et d’aventures [ Plus d’infos et contact ]

Tu as aimé cet article ?

Les derniers articles de ce blog voyage directement dans ta boîte aux lettres. Pour voyager gratos depuis ton bureau !

2016-11-04T20:10:34+00:00 23 novembre 2015|Catégories : Afrique, Récits de voyages, Tanzanie|Mots-clés : , , |12 Commentaires

12 Commentaires

  1. Jomaya 23 novembre 2015 à 11 h 43 min- Répondre

    Quels paysages extraordinaires ! ça doit être une aventure incroyable !

    • Pascal 23 novembre 2015 à 23 h 34 min- Répondre

      Merci Jomaya et bienvenue sur ce blog !

  2. Donlope 23 novembre 2015 à 13 h 33 min- Répondre

    Quel contraste avec la jungle du premier article! Pour le coup, les paysages sont vraiment lunaires!!!!
    J’aime beaucoup la végétation (quand elle est présente) que tu as photographié.
    Hâte de lire la suite! Bonne journée et bonne semaine

    • Pascal 23 novembre 2015 à 23 h 36 min- Répondre

      C’est vrai qu’à partir de 4000 mètres les paysages changent vraiment, la jungle parait déjà bien loin !

  3. Violaine 24 novembre 2015 à 9 h 48 min- Répondre

    Photos magnifiques, je prends toujours autant de plaisir à lire et regarder tes articles!
    Des envies d’Afrique pour 2016 maintenant… ahah 🙂
    Bonne journée!

    • Pascal 24 novembre 2015 à 12 h 03 min- Répondre

      Merci Violaine, je ne peux que t’encourager à aller découvrir par toi même ce continent plein de surprises 🙂
      Bonne journée

  4. Christine 24 novembre 2015 à 13 h 38 min- Répondre

    Ne pas dormir la nuit, c’est vraiment le plus dur, je compatis 😉 L’austérité du paysage ponctué de marcheurs en tenue orange ou de tentes colorées rend très bien sur tes photos. Et sur l’une d’elle je vois un petit panneau solaire. As-tu rechargé les batteries de ton appareil photo avec ce système?
    J’attends la suite avec beaucoup d’intérêt. Bonne semaine

    • Pascal 24 novembre 2015 à 22 h 41 min- Répondre

      Merci Christine 🙂
      Oui, j’avais un panneau solaire de ce genre pour recharger mes accus…
      Impossible de tenir 8 jours sans cela. C’est très pratique et fonctionne bien.
      Le panneau sur la photo, c’est celui du guide.

  5. Violaine 24 novembre 2015 à 16 h 27 min- Répondre

    Superbes paysages lunaires ! Et quelle ascension ! Wahou !

    • Pascal 24 novembre 2015 à 22 h 43 min- Répondre

      Merci Violaine d’être passée par ici !

  6. Tugdual 30 novembre 2015 à 19 h 09 min- Répondre

    C’est superbe ! Les décors sont incroyables on se croirait vraiment sur une autre planète ! Merci de m’avoir emmené si loin pendant quelques minutes 🙂

    • Pascal 1 décembre 2015 à 8 h 03 min- Répondre

      Merci Tugdual !
      Il reste encore quelques récits a publier avant la fin de l’aventure, la planète Kilimandjaro est encore pleine de surprises 😉

Laisser un commentaire