Ethiopie : La région de Gondar et les chutes du Nil bleu

0 photos

Nous quittons Debark et les montagnes du Simien et nous nous dirigeons vers Gondar (aussi orthographié Gonder), 100 kilomètres plus loin. Cette ville est une ancienne capitale qui a été fondée par l’empereur Fasiladas autour de l’an 1635 et abrite de nombreux monuments historiques et autres églises.

Fasil Ghebi, l’enceinte royale

L’empereur Fasiladas et ses successeurs habitaient à l’intérieur de la ville fortifiée de Fasil Ghebi (ou Ghebbi), inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979, et se trouve aujourd’hui au cœur de Gondar. Ce site de sept hectares regroupe à l’intérieur d’une enceinte de 900 mètres de long plusieurs édifices de style architectural particulier influencé par les cultures indiennes et arabes.

L’après-midi est consacré à la visite des monuments de cette cité royale comme le Palais de Fasiladas, la chancellerie et la bibliothèque du roi Yohannès Ier, le palais d’Iyasou, le palais de la reine Mentouab ainsi que divers autres édifices.

Les bains de Fasiladas et l’église Debré Berhan Sélassié

Gondar est le siège d’un autre monument lié à l’empereur Fasiladas, il s’agit des bains de Fasiladas. Les thermes consistent en un grand mur d’enceinte muni de tourelles et d’un bâtiment crénelé de deux étages qui se trouve  à l’extrémité d’un bassin rectangulaire.

Celui-ci est vide la plupart du temps, mais il est rempli lors de la grande fête orthodoxe de Timqet qui célèbre à la fois le baptême de Jésus dans le Jourdain et l’Épiphanie. Cette fête a lieu le 19 janvier (ou le 20 lors des années bissextiles) et rassemble beaucoup de croyants éthiopiens. Les murs des bains de Fasiladas sont pris d’assaut par d’énormes racines de Banians ce qui ajoutent beaucoup de cachet à cet endroit historique.

Enfin, nous terminons cette visite culturelle par l’église Debré Berhan Sélassié, une des églises orthodoxes les plus célèbres d’Éthiopie en raison de son décor pictural. Son plafond en bois est peint de 80 visages de chérubins dont le regard semble suivre le visiteur dans ses moindres déplacements. Une véritable merveille !

Les chutes du Nil bleu

Après avoir fait le plein de culture, nous quittons Gondar pour Bahir Dar (ou Baher Dar, Bahar Dar ou encore Babar l’éléphant, à choix), situé 180 kilomètres plus au sud. Il ne faut guère plus de 2h30 pour parcourir cette distance par une route sans grand intérêt mis à part un étonnant piton rocheux appelé le « Doigt de Dieu« . Bahir Dar se trouve à la pointe sud du lac Tana, le plus grand lac d’Éthiopie qui fera l’objet d’un prochain article, un jour…

L’après-midi est consacré à la visite des chutes du Nil Bleu, qui se trouvent à 32 km de la ville. Bien qu’une grande partie de l’eau soit maintenant captée pour alimenter un barrage, l’endroit reste intéressant. Depuis le parking, le point de vue principal se trouve à environ 30 minutes, mais en prenant un guide officiel, il est possible de faire un tour bien plus grand d’environ deux heures sans revenir sur ses pas. On se rapproche alors très près des chutes et pour finir on traverse la rivière avec un bateau à moteur.

Le Nil bleu est une rivière qui prend sa source au lac Tana et qui rejoint le Nil blanc à Khartoum au Soudan pour former le Nil.

Voyage effectué en décembre 2008

Les photos de la région de Gondar et des chutes du Nil bleu :

Palais de Fasiladas dans l'enceinte de Fasil Ghebi à Gondar, Ethiopie

Ville fortifiée de Fasil Ghebi à Gondar, Ethiopie

Chancellerie de Yohannès 1er à Fasil Ghebi à Gondar, Ethiopie

Ruines dans l'enceinte de Fasil Ghebi à Gondar, Ethiopie

Porte et ruines de Fasil Ghebi à Gondar, Ethiopie

Racines aux bains de Fasiladas de Gondar, Ethiopie

Muraille aux bains de Fasiladas de Gondar, Ethiopie

Racines de Banians et muraille aux bains de Fasiladas de Gondar, Ethiopie   Ouvrière qui casse des pierres à Gondar, Ethiopie

Chérubins au plafond de l'église Debré Berhan Sélassié à Gondar, Ethiopie

Pigeons à l'église Debré Berhan Sélassié de Gondar, Ethiopie

Homme aveugle près d'une église de Gondar, Ethiopie

Le doigt de Dieu dans la région de Gondar, Ethiopie

Le doigt de Dieu au bord de la route, Ethiopie

Piton rocheux le doigt de Dieu entre Gondar et Bahir Dar   Arbres dans la région des chutes du Nil bleu, Ethiopie

Arbres et sentier menant aux chutes du Nil bleu, Ethiopie

Les chutes du Nil bleu en Ethiopie

Tis Abay, les chutes du Nil bleu, Ethiopie   Un âne et son chargement dans la campagne, Ethiopie

Vache tachetée dans la campagne, Ethiopie

Arbre dans la campagne de la région de Tis Abay, Ethiopie

Près des chutes du Nil bleu, Ethiopie

Au pied des chutes du Nil bleu, Ethiopie

Arbre dans la campagne de Tis Abay, Ethiopie

Où se trouvent Gondar et les chutes du Nil bleu

Les montagnes du Simien se situe au nord du pays dans la région Amhara et sont incrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1978

Qui est l'auteur ?
Photographe voyageur et blogueur, Pascal est un peu tout ça à la fois. Il vit en Suisse depuis toujours mais n’hésite pas à quitter le pays aussi souvent que possible pour assouvir sa soif de découvertes et d’aventures [ Plus d’infos et contact ]

Tu as aimé cet article ?

Les derniers articles de ce blog voyage directement dans ta boîte aux lettres. Pour voyager gratos depuis ton bureau !

2018-01-13T18:28:43+00:008 septembre 2016|Catégories : Afrique, Ethiopie, Récits de voyages|Mots-clés : , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.