Zambie : Adrénaline aux Chutes Victoria

0 photos

Après avoir approché de près la faune africaine lors de notre safari-photo en canoë sur le Zambèze, nous nous dirigeons vers un autre atout majeur de la Zambie et de toute l’Afrique australe : Les majestueuses Chutes Victoria. Pour la population locale, elles portent le nom de Mosi-oa-Tunya, ce qui signifie « La fumée qui gronde ».

La Zambie n’a pas l’exclusivité de ce joyau puisque la frontière la séparant du Zimbabwe passe à peu près au milieu des 1700 mètres de l’énorme faille. Notre pied à terre, le Fawlty Towers Lodge, se situe dans la ville de Livingstone, nommée ainsi en mémoire du célèbre explorateur qui fut le premier européen à parcourir la région. La ville se situe à environ 8 kilomètres des chutes.

En septembre, pendant la saison sèche, le côté zambien des chutes est presque à sec et reçoit beaucoup moins d’eau que le côté zimbabwéen. Pour visiter entièrement le site à pieds, il faudrait alors payer 30 $ de visa par personne pour se rendre de l’autre côté de la frontière (valable pour quasiment tous les pays occidentaux). Ce que nous ne ferons pas, car la Zambie à d’autres atouts pour profiter du site dont je vais te parler.

Les Chutes Victoria à la saison sèche depuis l'île de Livingstone

La faille des Chutes Victoria vue depuis la Zambie   Arc-en-ciel au-dessus des Chutes Victoria, Zambie