Zambie : Adrénaline aux Chutes Victoria

0 photos

Après avoir approché de près la faune africaine lors de notre safari-photo en canoë sur le Zambèze, nous nous dirigeons vers un autre atout majeur de la Zambie et de toute l’Afrique australe : Les majestueuses Chutes Victoria. Pour la population locale, elles portent le nom de Mosi-oa-Tunya, ce qui signifie « La fumée qui gronde ».

La Zambie n’a pas l’exclusivité de ce joyau puisque la frontière la séparant du Zimbabwe passe à peu près au milieu des 1700 mètres de l’énorme faille. Notre pied à terre, le Fawlty Towers Lodge, se situe dans la ville de Livingstone, nommée ainsi en mémoire du célèbre explorateur qui fut le premier européen à parcourir la région. La ville se situe à environ 8 km des chutes.

En septembre, pendant la saison sèche, le côté zambien des chutes est presque à sec et reçoit beaucoup moins d’eau que le côté zimbabwéen. Pour visiter entièrement le site à pieds, il faudrait alors payer 30 $ de visa par personne pour se rendre de l’autre côté de la frontière (valable pour quasiment tous les pays occidentaux). Ce que nous ne ferons pas, car la Zambie à d’autres atouts pour profiter du site dont je vais vous parler.

Rafting sur le Zambèze, l’aventure avec un grand A

Une des activités les plus aventureuses à faire dans la région est la descente du Zambèze en rafting. Le fleuve possède des rapides de degré 5 sur une échelle de 6 et c’est à la saison sèche que les vagues sont les plus impressionnantes. Recherchez Zambezi et rafting sur Youtube, vous verrez que ce n’est pas une balade de tout repos 😯

Nous n’avons pas osé (bouhhh les loosers), bien que cette activité soit proposée dès l’âge de 15 ans. Mais il est néanmoins possible de voir quelques rafts en action tout en restant au sec. Côté zambien uniquement, un sentier permet de descendre au niveau de la rivière. L’endroit s’appelle « boiling pot » et est connu pour y voir des rafts qui se retournent. J’avoue qu’il est follement amusant de voir les rafts se retourner comme des crêpes 🙂

Les Chutes Victoria vues du ciel

Après avoir vu les chutes d’un point de vue zambien, nous décidons d’aller les voir du point de vue de anges. En manque d’ailes, on se contentera d’un hélicoptère. Il est aussi possible de prendre un ULM pour des sensations encore plus fortes mais il n’est alors pas possible d’emporter un appareil photo avec soi. Bref, ça limite gravement l’intérêt dans mon cas.

Depuis les airs, pas besoin de payer un visa zimbabwéen pour admirer le site dans toute sa grandeur. L’hélico coûte plus cher, je vous l’accorde (95$ par personne en 2007, les prix ont doublé depuis). Bref, c’est absolument magnifique, l’hélico fait plusieurs fois le tour de l’abîme dans les deux sens pour que tous les passagers puissent avoir une bonne vision des chutes.

La piscine du diable ou Devil’s pool

J’ai gardé le meilleur pour la fin. Côté zambien uniquement, il est possible de réserver l’excursion « petit-déjeuner sur l’île de Livingstone ». C’est une petite île superbement situé à côté de la chute principale. Elle a pris le nom du célèbre explorateur car c’est de cet endroit qu’il vit en premier l’impressionnante faille.

Une fois sur l’île, deux guides nous proposent une baignade particulière dans la piscine du diable (Devil’s pool) qui se trouve tout au bord de l’abysse ! Nous sommes 4 sur 8 à tenter l’expérience. Nous traversons le fleuve à la nage sur une vingtaine de mètres tout cela relativement près du bord des chutes mais le courant est faible à cet endroit. Nous arrivons sur un rocher juste à côté de la cascade principale. C’est très impressionnant mais le meilleur est à venir. La nature à creusé une piscine naturelle à un mètre du bord. Nous suivons à la lettre les indications du guide qui nous montre où sauter et où nous placer. Juste derrière nous, c’est 111 mètres de vide… 😕

Nous pataugeons dans une piscine naturelle au bord d’une des chutes les plus merveilleuses du monde mais le plus hallucinant est encore à venir. Le guide nous demande de nous allonger sur le ventre sur le bord de la chute pendant qu’il nous tient par les mollets. Le spectacle est fabuleux, l’eau plonge dans un gouffre sans fond et semble venir de tous les côtés. S’il n’y a qu’une chose à faire à Livingstone, c’est cela… Mais ce n’est possible que pendant la saison sèche.

Voyage effectué en septembre 2007

Les photos :

Les Chutes Victoria depuis un hélicoptère, Zambie

Les Chutes Victoria ou Mosi-oa-Tunya vues depuis un hélicoptère

Les Chutes Victoria vues du ciel depuis un hélicoptère

Les Chutes Victoria vues depuis un hélicoptère, Zambie

Les Chutes Victoria vues d'en-haut depuis un hélicoptère, Zambie

La faille des Chutes Victoria vue depuis la Zambie   Arc-en-ciel au-dessus des Chutes Victoria, Zambie

Coucher de soleil sur le Zambèze, Zambie

Rafting sur le Zambèze en dessous du pont des chutes Victoria

Bateaux de rafting colorés sur le Zambèze, Zambie

Rafting dans les remous puissants du Zambèze, Zambie

Bateau de rafting qui se retourne sur le Zambèze, Zambie

Bateau de rafting jaune sur le Zambèze, Zambie

Rafting jaune en difficulté sur le Zambèze, Zambie

Bateau de rafting pris dans les remous du Zambèze, Zambie

Rafting qui se retourne sur le Zambèze, Zambie

Bateau de rafting retourné sur le Zambèze, Zambie

Arc-en-ciel aux Chutes Victoria, Zambie

Groupe de touristes dans la piscine du diable (Devil's pool)

Groupe de touristes à Devil's pool aux Chutes Victoria, Zambie

Touriste dans la piscine du diable (Devil's pool) aux Chutes Victoria

Arc-en-ciel dans l'abîme de Victoria Falls, Zambie

Arc-en-ciel aux Chutes Victoria depuis l'île de Livingstone, Zambie

Les Chutes Victoria à la saison sèche depuis l'île de Livingstone

Où se trouve les chutes Victoria ?

Les Chutes Victoria sont situées sur le fleuve Zambèze et constitue à cet endroit la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe.

Qui est l'auteur ?
Photographe voyageur et blogueur, Pascal est un peu tout ça à la fois. Il vit en Suisse depuis toujours mais n’hésite pas à quitter le pays aussi souvent que possible pour assouvir sa soif de découvertes et d’aventures [ Plus d’infos et contact ]

Tu as aimé cet article ?

Les derniers articles de ce blog voyage directement dans ta boîte aux lettres. Pour voyager gratos depuis ton bureau !